INFORMATION COVID19 – 18.03.20

INFORMATION COVID19 – 18.03.20

INFORMATION COVID19 – 18 mars 2020

Protégez-vous ! Vos patients comptent sur vous.

Chères Consœurs, Chers Confrères,

Chaque fois que nous aurons des informations à vous communiquer, nous le ferons directement par cette voie.

N’oubliez pas de vous inscrire sur le site DGS URGENT pour recevoir en temps réel des informations actualisées.

Dans cette période de confinement, votre rôle à tous va s’avérer essentiel, toutes spécialités confondues.

La gestion en médecine de ville va être cruciale afin d’éviter la contamination au sein des urgences hospitalières, la multiplication des cas graves et la surcharge des services de réanimation du département.

Il nous faut absolument aider à épargner le CHU et nos hôpitaux de 1ère et de 2ème ligne.

D’ores et déjà, toutes les interventions non urgentes ont été déprogrammées, de même que les consultations non indispensables, tant au CHU que dans les autres hôpitaux et les établissements privés.

Dans l’attente de la livraison de masques (d’ici la fin de la semaine ?), il nous faut protéger et soigner nos patients sans signe de gravité et éviter qu’ils aient recours spontanément aux urgences.

Les tests diagnostiques ne sont plus réservés qu’aux personnels de santé malades et aux patients hospitalisés.

Les médecins libéraux doivent continuer à renseigner, conseiller au maximum, et bien sûr consulter si possible leurs patients présentant des signes infectieux sans signe de gravité.

Préconisations pour la médecine de ville

Nous vous rappelons d’utiliser au maximum dans vos cabinets les mesures barrière de protection évitant la promiscuité et d’utiliser le plus possible les conseils téléphoniques et la télémédecine.

Nous vous remercions de penser aux personnes les plus vulnérables en continuant à effectuer les visites à domicile qui vous sont impératives au vu de votre activité.

Chez des patients sans signe de gravité (dyspnée, désaturation) ni comorbidité, il n’y a actuellement pas d’indication à réaliser une radio thoracique ou un scanner à des fins de dépistage (Société française de radiologie).

En l’absence de possibilité d’examen médical présentiel ou par télémédecine, conseiller et rassurer vos patients que vous connaissez aura une importance primordiale en évitant tout phénomène anxiogène contre-productif amenant à des réactions irrationnelles.

Il se peut que le Centre 15, malgré son organisation, ne puisse répondre à toutes les demandes.

Les cabinets n’ont pas à être fermés

Il faut que les patients puissent vous joindre et avoir une réponse adaptée à leurs demandes.

Votre rôle est essentiel sur le terrain.

Seules la confraternité et la solidarité entre médecins permettront de venir à bout de cette crise sanitaire.

Tous les médecins doivent répondre présents.

La réserve sanitaire Départementale

Le Conseil de l’Ordre tient une liste de volontaires pour la réserve sanitaire Départementale.

Nous continuons à la compléter suivant les envois de mail.

Seuls les médecins possédant encore une RCP pourront aider directement les confrères de terrain. En l’absence de RCP, la protection médico-légale sera assurée par l’inscription sur la réserve sanitaire. Le médecin pourra accepter ou refuser la mission qui lui incombe.

Nous nous renseignons sur les conditions de rémunération.

A l’heure actuelle, leur présence serait plutôt nécessaire en médecine de ville avec évaluation clinique des patients (constantes et auscultation pulmonaire), et aide à la réponse téléphonique.

Les médecins qui auraient besoin de renfort peuvent nous contacter.

Les contrats de médecins adjoints ( à votre disposition) concernent tous médecins inscrits à un tableau ou d'assistant pour un étudiant et ils permettent de travailler conjointement avec le confrère qu’ils souhaitent soutenir.

Un médecin remplaçant pourra travailler en même temps que le médecin titulaire (dérogation exceptionnelle).

descriptionModèle contrat d'exercice en qualité d'assistant
descriptionModèle contrat d'exercice étudiant en qualité d'adjoint

Concernant les femmes enceintes, elles font partie des personnes à risque justifiant d’un arrêt de travail sur la plate-forme declare.ameli.fr

https://www.ameli.fr/alpes-maritimes/assure/actualites/covid-19-extension-du-teleservice-declareamelifr-aux-personnes-risque-eleve

Pour vos patientes enceintes présentant une pathologie non respiratoire (fièvre, pyélonéphrite), elles doivent toujours être orientées vers la maternité.

Pour vos patientes enceintes présentant une pathologie respiratoire, elles doivent être orientées vers l’infirmière d’accueil des urgences adultes qui les orientera vers le service spécialisé.

Votre carte professionnelle médicale vaut laisser-passer de plein droit, sans avoir besoin de remplir une fiche dérogatoire.

Nous vous communiquons ci-dessous les liens des attestations permettant le déplacement dérogatoire des patients qui le nécessitent.

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/piece-jointe/2020/03/attestation_de_deplacement_derogatoire.pdf

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/piece-jointe/2020/03/justificatif_de_deplacement_professionnel.pdf

Concernant la CARMF, celle-ci vient de décider la mise en place automatique et générale de :

- La suspension du prélèvement mensuel de début avril

- La suspension des majorations de retard

- La suspension des rappels de cotisations de début d’année impayés

- La suspension des mesures de recouvrement forcé pendant une période de deux mois

Un communiqué vous a été envoyé.

Tout arrêt de travail en lien avec un confinement COVID19 doit être envoyé à la CARMF qui devrait compléter les indemnisations de la CPAM.

La CARMF étudie les mesures compensatoires pour les professionnels de santé dont les établissements de soins ont dû être fermés.

Difficultés financières et entraide ordinale

 Au-delà de l’enjeu sanitaire majeur, le CNOM a notamment fait le choix d’étendre le dispositif de l’entraide ordinale afin qu’il puisse être déployé pour venir en aide immédiatement à tout médecin faisant face à des difficultés de trésorerie dues à l’épidémie.

N’hésitez pas à nous envoyer un mail en cas de réelle difficulté.

Concernant le fonctionnement du Conseil départemental, notre équipe est présente pour répondre à vos nombreux appels.

Aucun accueil du public et des médecins n’est possible actuellement.

Afin de permettre un travail efficace, les appels ne seront reçus temporairement que le matin, mais vous pouvez nous joindre par mail toute la journée.

Allocution du Président Patrick BOUET

Le Président du Conseil National de l’Ordre des Médecins interviendra sur CNews (chaines 16 et 161) le 18 mars 2020 à 17 heures.

Le Conseil de l’Ordre des Alpes-Maritimes tient à remercier tous les Confrères du Département pour leur sang-froid et leur implication qui permettront de gérer au mieux cette grave crise sanitaire inédite. L’Ordre vous accompagnera et restera à vos côtés.

Bien confraternellement.

La Présidente, le Secrétaire Général,

l’ensemble des membres du Conseil,

et du personnel, très présent actuellement, et que nous remercions de son implication

Conseil départemental des Alpes-Maritimes de l’Ordre des médecins
33 avenue George V

« Le Jersey »

06000 Nice

04 93 81 78 78

alpes-maritimes@06.medecin.fr

Site du conseil national : https://www.conseil-national.medecin.fr/publications/actualites/coronavirus-informations-actualisees-quotidiennement